Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2015

Cérémonie à ROGNAIX date à préciser

IMG_0025.JPG

Premier rang de gauche à droite; Julien CRETET, Eugène CRETET, Léon POUX , Gaston RAVIER et Albert GUILLAND

Photo prise par MICHEL Philippe  d'après originale fournie par Madame Ginette DUCROZ de la Ville 

ROGNAIX 1932

 

1932.JPG

1er rang assis de gauche à droite; Germaine Morardet  ensuite on ne sait pas puis Alexandrine Crétet puis 2 fillettes inconnues puis Paul Girod et Yvon colliard.

2ème rang de gauche à droite; Elise Tartarat, Madeleine Colombier avec le joli noeud papillon, troisième position "X" puis Edith Ravier  puis 4ème inconnu puis René Mercier.
3ème range debout Alice Bonvin, Albertine Charpin, Lucienne crétet, Suzanne Morardet, Régina MICHEL (déja identifié par Philippe) puis Alphonse Poux et un parisien bien habillé - nom à chercher. au dernier rang  Juliette Morardet, Ernestine Ravier, Lucie Mercier; Alice Bernard, Claudius Poux (le malheureux), puis X puis Louis Mercier et Jean Poux

il manque donc 5 noms environ

 

Photo d'après originale gracieusement prêtée Madame Germaine FILLION-NICOLLET née MORARDET et les noms ont été donné par Madame Germaine FILLION-NICOLLET née MORARDET et sa fille Monique

 

24/01/2015

ARTISTE...

Edouard RIGOTTI est né en 1918 à Rognaix, entre Albertville et Moûtiers.

Graveur sculpteur sur marbre et sur métaux, Edouard Rigotti a commencé à peindre à 11 ans et 1/2, une aquarelle qui représente un paysage. Il réalise des aquarelles, des tableaux à la peinture à l'huile et d'autres à l'acrylique…

Édouard est décédé en Janvier 2015, à l’âge de 97 ans.

Sa biographie, ses œuvres sur   http://edouardrigotti.blogspot.fr/

02/11/2014

Maisons à arcades à Rognaix

A partir de la fin du 16e siècle, les maisons en pierre sur arcades remplacent progressivement les maisons à pans de bois.

Photos de ce type de maisons à Rognaix; 

Maison à arcades aux Teppes, encore visible aujourd'hui

p 005 - Copie.jpg

 

 

Maison à arcades à la ville, encore visible aujourd'hui

p 006 - Copie.jpg

 

Photos J.M FERLEY tirées de l'ouvrage "Histoire des communes Savoyardes, Albertville et son arrondissement" de François-Marius HUDRY

Archives communales anciennes antérieures à 1793

Ces archives que j'ai découvert fin octobre 2014, sont pour certaines écrites en vieux français, en latin et français bien compréhensible, ne contiennent pas d'informations capitales.

C'est pourquoi je vous livre des photos subcintes de quelques cotes prises au hasard dans la liste des inventaires. Ceci afin de vous faire une idée ce à quoi ressemble ces archives.

Il faudrait,un jour, microfilmer une à une ces archives et pour certaines, les traduire...afin de les mettres en ligne.

Avis aux amateurs bénévoles, disponibles, dévoués, passionnés...!

 

 

E suppl. 453. - CC. 1. (Registre.) -  108 feuillets.

p 015.jpg p 008.jpg 

p 011.jpg p 012.jpg

 

 

13 suppl. 454. -  CC. 2. (Registre.) -  235 feuillets.

p 016.jpg p 017.jpg

 

E suppl. 400. -  CC. 8. (Cahier.) -  38 feuillets.

p 025.jpg p 026.jpg

 

E suppl. 465. -  DD. 1. (Registre.) -  210 feuillets.

 

p 021.jpg p 022.jpg

 

E suppl. 477. -  II. 1. (Liasse) -  3 pièces papier.

 

p 024.jpg p 023.jpg

 

Les archives communales de ROGNAIX

Archives communales anciennes

antérieures à 1793

 

Ouvrir le fichier ci-après pour accéder à l'inventaire des archives communales déposées aux archives de la savoie.

Inventaire archives communales.pdf

LES ARCHIVES DE LA SAVOIE

Un patrimoine inestimable

 

Les archives départementales : le patrimoine écrit du département

Les Archives départementales de la Savoie conservent plus de 1000 ans d'archives : le plus ancien document date de 996.

Ce patrimoine est constitué notamment des archives des administrations : le Conseil général, la Préfecture, les tribunaux, les établissements publics, les études de notaires, Les services du Cadastre...

Les Archives départementales ont aussi hérité des archives produites par les administrations anciennes : les intendances du XVIIIe siècle, les administrations françaises ayant fonctionné entre 1792 et 1814, et celles de la période sarde (1815-1860).

Le département de la Savoie conserve également une partie des archives de l'ancien Duché de Savoie restituées à la France par l'Italie en 1950 (l'autre partie étant conservé en Haute-Savoie).

Et ce patrimoine continue de s'accroître par les versements d'archives publiques produites par les administrations, ainsi que par des dépôts, dons ou legs d'archives privées produites par des particuliers, des familles, des associations, des entreprises, des syndicats, des partis politiques…

Mis bout à bout, tous ces documents d'archives représentent plus de 20 kilomètres linéaires.

La conservation de ces archives est organisée dans l'intérêt public tant pour les besoins de la gestion et de la justification des droits des personnes physiques ou morales, publiques ou privées, que pour la documentation historique de la recherche. (Article L211-2 du Code du patrimoine)

Les archives permettent donc aux chercheurs de retracer notre Histoire, celle des hommes et de leurs activités.

Elles donnent également à chacun la possibilité de retrouver la trace de ces ancêtres. En effet, les Archives départementales conservent des registres paroissiaux et d'état-civil dont les plus anciens remontent au début du XVIe siècle (La Bâthie). Les minutes notariales, le tabellion, les multiples recensements de population complètent ces sources généalogiques

07/09/2014

Conscrits à ROGNAIX

Voici une première photo de Conscrits de la Commune.

1954 Nov-déc.jpg

Celle-ci concerne l'année 1954 et l'on reconnait en haut à Gauche; MICHEL Guy, et à coté COLLIARD Pierre.

Assis, 3ème en partant de la gauche René CRETET, Maire

Merci de m'aider à identifier les autres personnages

Merci aussi de m'envoyer vos photos de conscrits

Avec mes remerciements.

 

 

Message du 5 juillet 2015 de Franck DUQUESNOY-CRETET

"Bonjour, Après avoir vu le cliché des conscrits, le second personnage premier rang en partant de la droite est René CRéTET mon grand-père, sur la photo en tant que maire de la commune."

 

Les Conscrits

Un conscrit est un jeune homme (ou une jeune femme dans certains pays) appelé sous les drapeaux pour effectuer son service national.

Conscrit et classe

Le mot conscrit signifie, dans le langage courant, l'ensemble des personnes nées la même année. Exemple : « mon mari et moi sommes conscrits ». Le terme est également utilisé par extension, pour toutes les personnes dont l'âge se termine par le même chiffre. Exemple : « je suis conscrit avec mon père ». De même, les personnes nées la même année étaient appelées sous les drapeaux en même temps et faisaient donc leurs classes en même temps. Ainsi une classe représente l'ensemble des personnes nées la même année. L'année des 20 ans est le moyen d'identification d'un ensemble de conscrits : ainsi la classe 2006 (parfois appelée la 06) désigne l'ensemble des conscrits fêtant leurs 20 ans en 2006 (donc nés en 1986).

Les interclasses désignent le regroupement de toutes les classes se terminant par le même chiffre. Par exemple l'interclasse en 6 concerne les classes 2006, 1996, 1986, ...

Il y a aussi les interclasses des années qui se suivent par exemple 2005, 2006 ou 2006, 2007..

 

Les fêtes de conscrits

Avec la création de la conscription est apparue un peu partout en France une tradition durant laquelle les jeunes gens de chaque commune, se réunissaient et faisaient la fête, avant de partir à l'armée. Cette tradition marquait en quelque sorte l'entrée dans le monde adulte. À l'origine cette tradition était réservée aux hommes, et la professionnalisation des armées mit fin à beaucoup de fêtes de conscrits. Dans les endroits où cette tradition perdure, les filles sont en général admises.

Les fêtes de conscrits sont fortement liées avec les fêtes des classes et sont même parfois assimilées à ces dernières, mais les fêtes des conscrits désignent plutôt les fêtes organisées avant de partir à l'armée (aujourd'hui ce sont les jeunes de 18 ou 20 ans qui les organisent) alors que les fêtes de classe désignent les fêtes regroupant toutes les personnes nées la même année.

Les fêtes de conscrits varient d'une région à une autre, et même à quelques kilomètres de distance les différences peuvent être flagrantes. Cependant, dans beaucoup de villages des bals sont organisés par les conscrits et ceux-ci portent généralement un canotier, une cocarde tricolore, annoncent leur venue en « jouant » du clairon et chaque classe possède son drapeau (de plus en plus rare).

La fin du service national aurait logiquement dû marquer la fin de cette tradition, mais beaucoup y sont encore attachés. Certains la considèrent comme une beuverie, d'autres estiment que c'est une tradition très forte, surtout dans le milieu rural. Et, à l'instar du service militaire, une période riche d'anecdotes dont les acteurs se souviendront le restant de leurs jours.

Cet évènement joue parfois le rôle de catalyseur et permet un rapprochement ponctuel de personnes de milieux culturels ou sociaux différents.

 

 

Source ; Wikipédia

Belle prise pour ce début de saison

Le début de la saison de pêche est pour le moment très bon. Au lac de Rognaix, Anne-Marie Bruet a prélevé, jeudi après-midi, une truite arc-en-ciel, accusant sur la balance le poids de 6,280 kg pour une longueur de 82 cm.

1 Belle prise pour ce début de saison.jpg

Dauphiné libéré;  Publié le 25/03/2014