fifi

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2015

HISTORIQUE DE LA COMMUNE

Héraldique

Blason de la commune
Texte héraldique
Coupé : au 1 de gueules à la croix d’argent, au 2 d’or à la clarine de gueules, accostée de 2 sapins de sinople (Délibération du 24 janvier 2003)

La croix de Savoie indique qu’il s’agit d’une commune de ce département. Les sapins représentent l’exploitation forestière de la commune et la clarine représente l’élevage.

Rognaix

 

Blason de la commune

Blason de Rognaix

 

Dénominations anciennes:

Ecclesia de Rosnay (vers 1170) Besson Pr 32
Ecclesia Sancti Martini de Roignaco (1184) Besson Pr 37
Johannes de Rognay (1286) AM Albertville ADS GG1
paroisse de Rougniex (1686) AVI documents III
Rognaix (1730) cadastre
Belle-Arête (1794)

Bref historique

1051 – Rognaix fait partie du fief des d’Avalon qui va de la limite de Rognaix à la limite d’Albertville. « Les Romestang d' Avalon sont la branche la plus savoyarde de cette vieille race et celle qu'illustra saint Hugues d' Avalon, le grand évêque de Lincoln, mort en 1200 » « L'alberge des Avalon en Tarentaise était compact et semble de haute antiquité. Les seigneurs de la rive gauche de l'Isère sont depuis le XIe siècle, des Romestang d' Avalon. ».« La seigneurie de Saint-Paul dont dépendait Blay et Saint-Thomas-des- Esserts, avec le cours de l'Isère et tous les ruisseaux pendants jusqu'à la montagne de Rhonne et à l'Arly ». (abbé Félix Bernard "Les origines féodales en Savoie et en Dauphiné")

1170 - La paroisse de Rognaix est indépendante de celle de Saint-Hippolyte. Cette paroisse regroupait auparavant Saint-Paul-Rognaix et le territoire de Blay. Cette paroisse de Rognaix dépend du domaine temporel de l'archevêque de Tarentaise.

Nuit du 25 au 26 octobre 1778

Depuis le 23 octobre, il pleut sans discontinuer en Tarentaise. Progressivement les ruisseaux et l'Isère montent à leur plus haut niveau. Dans la nuit du 25 au 26 octobre, beaucoup de ces ruisseaux entrent en crue ainsi que l'Isère. La ville de Moûtiers est envahie par les eaux. Rognaix sera une des communes de Basse Tarentaise la plus touchée. Les dégâts sont estimés à 23 400 livres. La cure et l'église n'ont été épargnées que de justesse.

1843/1845 - Construction de la mairie-école selon le plan du 28 mai 1843 de l'architecte Mattola. En 1868 tous les enfants sont scolarisés dans le bâtiment de la mairie-école. L'école des garçons accueille 32 élèves, celle des filles, 24.
1982 - L'effectif est au plus bas, il ne reste plus que 9 élèves.
1986 - Le regroupement pédagogique avec Saint-Paul-sur-Isère permet d'assurer le maintien de l'école.
1992 - Le regroupement pédagogique s'élargit avec l'arrivée de la commune d'Esserts-Blay.
Septembre 2011– Inauguration des nouveaux locaux de l’école, rénovée et agrandie pour 450 000 €. Quelques semaines plus tard elle est officiellement baptisée école Yves Jond-Nécand, instituteur de 1981 à 2005.

1860 22 et 23 avril - Votation pour le rattachement de la Savoie à la France : 70 inscrits, 70 votants et 70 oui.
1870 – La commune délivre 9 m3 de bois pour la construction du chalet de Basmont. Un bâtiment plus sommaire était déjà mentionné sur la mappe de 1730. En 1888 l'exploitation de la montagne passe sous le régime du fruit commun. (ADS 2 O 2238)

1876 - Le plan du cadastre français remplace la mappe sarde : on dénombre 101 maisons, 132 bâtiments agricoles, 17 ruines et masures, 1 église, le cimetière, le presbytère, 1 chapelle, le bâtiment mairie-école, 1 moulin, 1 scierie, 1 martinet, 4 pressoirs, 1 battoir, 3 fours, 1 cave laitière.

1893 – Ouverture de la voie ferrée (PLM) Albertville-Moûtiers et passage du premier train le 1er juin. .Sur la commune, la voie franchit l'Isère sur un pont métallique et passe l’éperon rocheux sous un tunnel.

23 décembre 1921 – Grave incendie au hameau de la Ville : cinq maisons et neuf granges brûlent ; 250.000 francs de dégâts. (ADS 2 O 2242)

1930 - Construction de la fromagerie.

1934 - Début de la construction de la route pastorale du lieu-dit "Bayet" à l’alpage de Basmont. En raison de nombreuses difficultés, elle n’est inaugurée qu’en octobre 1966.

1951 - Construction d'une poudrière par la "Société Nobel". Un tunnel de 63 mètres de long est creusé dans la roche. Il comporte deux salles distinctes, une pour un dépôt de 50 tonnes d’explosifs et l’autre pour les détonateurs.

12 au 14 janvier 1955 - Importante crue du nant Clément. Le 22 mars 2001 nouvelle crue du nant Clément, il remplit cette fois la plage de dépôt de gravats et blocs de rocher divers, la plaine est envahie par la boue.

1970 – Sept scieries familiales de Haute Tarentaise, dispersées, et fonctionnant parfois avec des installations vétustes, s'associent pour s'installer sur un seul site à Rognaix. Elles créent les «Scieries réunies de Savoie». En 2010 les scieries réunies deviennent « scierie de Savoie Lapierre et Martin ».

Août 1973 - La mairie s’installe dans l’ancienne fruitière.

1978 28 mai – Naissance d'une vocation : lors d'une sortie mycologique, Marianne Meyer découvre grâce à l'abbé Bozonnet, l'existence des myxomycètes. Rapidement, elle va en devenir une spécialiste reconnue au niveau national puis au niveau mondial Chaque année, elle présente les myxomycètes au grand public lors du salon des champignons organisé par le Muséum national d'histoire naturelle. C'est dans ce muséum, qu'à terme, sa collection de prélèvements, appelée herbier, sera remise.

22 janvier 1988 - Éboulement rocheux aux "Isles". Un bloc de granit de 2 000 m3 (5 000 tonnes) et de nombreux autres plus réduits, arrivent près des maisons.

23 janvier 1989 - La microcentrale du Bayet entre en service.

1990 - Suite à la décision d’accueillir les Jeux olympiques à Albertville en 1992, la R.N. 90 d’Albertville à Moûtiers doit passer en voie expresse à 2x2 voies. Il faut donc trouver des matériaux et des remblais pour réaliser cet ouvrage. Les services de l'État décident de l'extraction de gravier sur la commune pour la réalisation de cette voie. Cette excavation a permis la création du plan d’eau de "Maison Blanche".

1993 Le conseil municipal décide de construire une salle polyvalente

2011 25 novembre 2011 – Inauguration d’une entreprise d’affinage de fromages sur le site de la poudrière.« Les caves d’affinage de Savoie » sont créées par un jeune ingénieur en agriculture : Eric Mainbourg. 

Source;Généawiki

BON PERE GUILLOT

GUILLOT Joseph-Emile; né à Rognaix en 1861, fils de GUILLOT Joseph-Martin et de MICHEL Marie-louise

IMG_0063.JPG

IMG_0064.JPG

IMG_0065.JPG

IMG_0066.JPG

IMG_0067.JPG

Document photographié chez Madame Ginette DUCROZ à La Ville

27/06/2015

Procession à ROGNAIX

Photos de procession à la VILLE

Merci de me donner des précisions si vous en avez

Photos d'après originales gentiment prêtées par Famille BERNARD de La Rochette

Procession.jpg 

Procession2.jpg

Procession3.jpg

Photo n°3 la dame au chapeau à l'extrème gauche - même rang que monsieur le curé est Marguerite CRETET épouse de Joseph CRETET - cette dame est née Marguerite Michel (branche de Léon Michel) info donnée par Gisèle Baptendier et mamie Germaine FIllion-Nicollet

Message de Monique nagorny née FIllion-Nicollet en date du 7 août 2015

 

Message du 11 juillet 2015 de Franck DUQUESNOY-CRETET

 

A  propos des photos de la procession il me semble reconnaître le virage en bas de "la Ville", là où a été installé le nouveau parking. Il me semble que sur la seconde photo on voit à droite l'angle de la maison de Jean Poux (celle de Fabrice ... j'ai perdu son nom de famille) et sur la première  on dirait à droite la maison de Gustave Crétet et en face la grange qui maintenant appartient à Alexandrine Crétet.

 

 Cordialement, Franck